Les médiateurs

Les médiateurs sont des élèves de 6ième année de notre école qui ont la tâche d’aider à régler certains conflits ou problèmes qui surviennent sur la cour d’école.

Les conflits

Ils font partie de la vie quotidienne. Ils sont positifs dans la mesure où on sait les gérer de manière constructive.

Les élèves peuvent développer leur capacité à cet effet par le moyen notamment :

  • d’apprentissages intégrés dans les heures de cours, par exemple en lien avec certaines disciplines telles que l’histoire ou le français ou en relation avec le travail coopératif demandé aux élèves,
  • d’activités spécifiques de formation aux compétences de communication et de gestion de conflits.

Cela requiert de la cohérence et une participation active de l’enseignant, qui peut montrer l’exemple dans le mode de relations qu’il établit avec les élèves, tout en y gagnant en autorité.

À cet effet, il est utile de prévoir des activités spécifiques de formation pour les professionnels dans l’établissement.

Les résultats obtenus par les écoles qui ont développé de façon large la formation aux compétences de communication et de gestion de conflits montrent que les élèves et les enseignants parviennent à gérer une majorité de différends sur le mode gagnant – gagnant. Le recours à des actions disciplinaires (punitions) devient nettement plus rare. La violence diminue : elle se transforme en conflit que l’on peut résoudre par la communication et la négociation.

La médiation

Il s’agit d’une pratique ancienne qui a connu à partir des années 1980 une importance nouvelle et un développement considérable, particulièrement dans l’école ainsi que dans d’autres contextes (travail, quartier, famille, etc.).

La médiation est le plus souvent considérée comme une méthode de résolution de conflits (médiation de différends) qui se distingue des autres méthodes (conciliation, arbitrage, négociation, etc.) principalement par la présence d’un tiers, le médiateur (neutre, indépendant, sans pouvoir), qui facilite la recherche d’une solution commune et équitable.

La médiation intervient cependant également pour restaurer ou créer une communication entre deux parties (individus, groupes, institutions, etc.) qui ne sont pas forcément en conflit (médiation de différences).

La médiation est une pratique qui, par la régulation des relations et le développement de compétences relationnelles chez les individus, contribue au développement d’un climat relationnel positif.

Dans le cadre scolaire, la mise en place de la médiation se réalise en général en deux étapes :

  • Création d’une culture de la médiation à l’école : une sensibilisation des adultes et des élèves à la communication, à la prévention de la violence, à la médiation et à la gestion du stress et des difficultés.
  • Élaboration d’un dispositif de médiation : la formation des personnes au rôle de médiateur scolaire et la mise en place du dispositif proprement dit.

Les principaux axes d’action de la médiation à l’école sont au nombre de trois : la gestion de conflits, la relation d’aide et la prévention.

On distingue les médiateurs adultes et les médiateurs élèves:

La médiation par les adultes

Les médiateurs sont généralement choisis au sein du corps enseignant et reçoivent une formation assez large en lien avec les trois axes mentionnés. Ils peuvent intervenir pour un ensemble de situations concernant les élèves et les adultes. Assez couramment, on trouve deux ou trois médiateurs adultes par établissement. Ils sont en premier lieu des personnes capables d’écouter et de servir de relais si nécessaire.

La médiation par les élèves (médiation par les pairs)

La médiation par les pairs est un projet pour et par les élèves, qui deviennent des personnes-ressources pour la régulation de relations entre élèves. Ils agissent avant tout pour faciliter la gestion de conflits, même s’il arrive que certaines écoles forment des jeunes également à la relation d’aide et à la prévention, notamment comme relais vers l’adulte pour des camarades en difficulté.

Deux idées principales sont à la base de la démarche de médiation par les pairs :

  • Les pairs jouent un rôle très important à l’enfance et à l’adolescence ; ils peuvent être plus aptes que les adultes à comprendre et à intervenir dans certaines situations vécues entre jeunes.
  • Certains élèves sont souvent sollicités par leurs camarades et ont de bonnes compétences relationnelles (médiateurs naturels) qu’ils peuvent développer tout en devenant plus conscients de leurs propres limites (protection).

Il est donc possible de responsabiliser et de faire confiance à ces élèves en les formant au rôle de pair médiateur et en leur apprenant à mieux répondre aux situations difficiles. Le but n’est pas de les « adultifier » ou de les professionnaliser : ils restent des jeunes et leur rôle doit être à leur portée.

Ce rôle leur permet également de participer différemment à la vie de l’école et de développer leur sentiment d’appartenance et de reconnaissance ainsi que l’estime de soi. Il contribue aussi à l’apprentissage à la citoyenneté.

La mise en place de la médiation par les élèves pairs comprend quatre grandes phases :

  • Choix des élèves : un appel peut être lancé auprès de tous les élèves pour récolter des volontaires, qui seront ensuite rencontrés individuellement afin de vérifier leur motivation pour ce rôle. Tous les élèves peuvent tirer profit d’une telle formation, quelles que soient leurs performances scolaires. . De nombreux élèves sont généralement choisis pour pouvoir être médiateurs en alternance (tournus sur l’année).
  • Formation : les élèves sont formés (environ 20 à 25 heures) en groupe par deux animateurs compétents (par ex. : enseignant, psychologue, éducateur), si possible en dehors du temps scolaire pour éviter des critiques de la part d’autres élèves. La formation porte sur la communication et l’écoute active, la connaissance de ses émotions, de ses ressources et de ses limites (savoir se protéger), les techniques de gestion de conflits ; elle comprend parfois aussi une information concernant le réseau d’aide psychosociale à disposition de l’école.
  • Activité des pairs médiateurs : les élèves médiateurs sont chargés essentiellement de faciliter la résolution des conflits entre élèves ; ils peuvent être amenés dans certains situations à orienter leurs pairs vers un professionnel en cas de problèmes scolaires ou personnels.
  • Supervision et formation continue : afin d’éviter une surcharge émotionnelle et pour soutenir et encadrer l’activité de médiation des élèves, des supervisions mensuelles sont organisées pendant lesquelles les pairs médiateurs rencontrent et discutent avec un adulte (un formateur) des situations rencontrées.

Les commentaires sont fermés.